Envoi newsletter : Que doit on savoir?Vous venez tout juste de finir d’élaborer votre dernier bijou, votre dernier enfant, votre dernière newsletter!!!  Mais vous ne savez pas encore tous les trucs et astuces en matière d’envoi newsletter…
Cet article vous aidera donc à mieux comprendre comment gérer les envois de newsletter, leur périodicité en B2B tout comme en B2C. 

Testez différentes périodes d’ envoi newsletter.

Généralement en B2B, il faut éviter un envoi newsletter,  le mercredi (jour des enfants), le vendredi (RTT) et le lundi (réception de tous les emails du weekend).

De plus pour les heures d’envoi, mieux vaut les choisir pendant la journée plutôt que tard le soir ou tôt le matin. Faites également attention aux périodes scolaires car de nombreux pères et mères sont en vacances.

En B2C c’est le contraire: privilégier le weekend ou le soir en semaine.
Mais il existe des exceptions: pour le bâtiment c’est le soir et le weekend qu’il vaut mieux envoyer des messages (les artisans sont sur leurs chantiers)…

Le meilleur moyen de savoir quelle période est adaptée à vos clients, c’est tout simplement de tester: faites 3 ou 4 essais d’envoi newsletter et vous verrez ce qui fonctionne le mieux.

Conseils Marketing:
Il faut essayer de respecter le plus possible une régularité d’envoi newsletter, afin que le client ne soit pas étonné de la recevoir à une autre date donnée.
Votre newsletter doit être un “rendez-vous” connu et reconnu entre vous et vos clients.

Maintenez la qualité de votre newsletter ou réduisez la périodicité d’ envoi newsletter.

La baisse du taux de lecture peut venir d’un contenu moins intéressant ou répétitif. Il est donc essentiel de vérifier que votre contenu reste pertinent.

Si vous ne pouvez plus fournir un contenu original et intéressant, vous devez alors :

  • soit diminuer la périodicité d’envoi newsletter
  • soit intégrer du contenu extérieur, exemple : des articles de partenaires
  • soit en traduisant des articles en anglais
  • soit en offrant des outils/livres gratuits…

Attention également à ne pas tomber dans le piège d’une périodicité trop fréquente: tout comme vous, vos lecteurs reçoivent des dizaines d’emails / jour… Si vous leur imposez un message tous les jours, vous risquez de voir des newsletters non lues dans leur boite de réception augmenter très fortement…

Dans le cas de newsletters journalières, hebdomadaires, voire mensuelles, vous avez tout intérêt à proposer différentes période d’envoi newsletter à vos clients (envoi tous les semaines, mois…).

Conseils Marketing:
Ne faites pas une newsletter de 10 pages de long: proposez juste un titre, puis un résumé et son illustration, et invitez le lecteur à cliquer sur un lien pour en savoir plus.
Ne faites plus de newsletter 100% texte: c’est pénible à lire, cela ne vous donne pas d’indication sur le taux de lecture de votre newsletter, cela donne une image vieillotte de votre entreprise…
Utilisez le gras, l’italique, la couleur, les images… pour rendre plus lisibles et plus intéressants vos textes.
Enfin, testez le rendu de votre envoi newsletter sur internet Explorer (de la Version 5 à la Version 7, et aussi Firefox).

[widgets area=wmcs-main-call-to-action /]



OK, et maintenant, que faisons-nous ?

DONNONS-nous le temps de faire connaissance avant d'agir :
Rejoignez les 12.000+ abonnés via : Email - LinkedIn* - Facebook* - Google +* - Twitter* (nouveau)


CONTINUONS la découverte avec un autre article: