Si c’est pour écrire le même contenu que celui de vos concurrents, mieux vous arrêter là.  Ne commencez surtout pas à lire cet article, vous perdriez votre temps ! Extrait de la formation au référencement « Ecrivez ou .. disparaissez ! », cet article a comme objectif de vous donner la clé pour réussir à structurer vos articles en 8 parties et est uniquement destiné à tous ceux qui veulent obtenir plus de clients et plus de revenus grâce leur site!

Temps de lecture : 6 minutes.
[accordion] [accordion_item title= »Pourquoi cet article a été rédigé ? »]

Vous avez décidé de continuer la lecture… ? Bravo et merci ! Bravo car cette lecture vous offrira le moyen de structurer votre rédaction pour les semaines et mois à venir.  Merci pour la qualité de lecture que vous proposerez à vos lecteurs, et qui fera la différence dans ce monde d’abondance de l’information.  Je vois que nous partageons le même objectif !

[/accordion_item] [accordion_item title= »2. Les 8 points-clés qui feront la différence »]

En 8 mots comme en 100, voici la structure d’un article en 8 points-clés :

  1. Le titre
  2. L’intro
  3. L’image
  4. Le sous-titre accrocheur, concret et rassurant
  5. Le contenu (émotionnel)
  6. un CTA ou un teaser
  7. Le contenu (pratique)
  8. un CTA ou un Teaser

Simple, précis et concret.  Est-ce que vos pages/articles/Newsletters respectent cette structure ? Si vous mesurez l’alignement de vos articles en vous donnant 1 point par élément, combien obtenez vous sur 8 ?

Moins de 4 ! C’est donc sérieux ! Réfléchissons donc ensemble et pas après pas aux 8 éléments cités ci-dessus.

[/accordion_item] [accordion_item title= »3. Le titre, plus de détails »]

formation au referencement - le titre dun articleLe titre d’un article est l’équivalant de la bannière imprimée qui trône au-dessus des stands sur les marchés le samedi, au-dessus des restaurant quand vous vous promenez en ville ou au-dessus de votre salon de coiffure que vous visitez mensuellement.  Bref, l’élément visuel le plus important pour attirer le regard du passant vers votre magasin.  Sauf que sur Internet, cette grande bannière ne fait pas 12 mètres carrés mais bien 4 cm carrés en moyenne et vous permet principalement de vous différencier lorsqu’un internaute vous recherche sur un moteur de recherche (Google, Yahoo, …).

Donc, vous comprenez qu’il est important de soigner l’apparence et le contenu de ce titre.  Voici comment faire en 5 points :

  1. Les mots de votre titre: ou plutôt les mots-clés qui sont important pour votre business.  Quoi, nous devons encore parler de mots-clés ? Oui, encore et encore car tant que vos habitudes de consommateur ne changeront pas, les mots-clés utilisés pour rechercher une solution avec un moteur de recherche reste LA principale source de visibilité pour votre entreprise.  Si vous désirez être vu sur Internet, il est important d’insérer dans votre titre d’article les mots-clés avec lesquels vous souhaitez apparaître lorsqu’un de vos clients de rêve le demande.  

Dans la vie réelle, il est impossible de mettre en grande lettres COIFFEUR au-dessus d’un atelier de boucher.  

En tant que consommateur, vous ressortiriez de suite car la promesse de l’écriteau ne correspond pas à votre expérience de l’endroit.  Et bien sûr internet c’est la même chose ! 

  1. Des mots d’actions et de conseils.  Les êtres humains raffolent des conseils ‘comment faire’ ou ‘les 8 manières de’ car nous sommes de nature égocentrique.  Vous préférez vous rendre chez un coiffeur qui vous a démontré par a+b sur Internet qu’il était le spécialiste des cheveux bruns en partageant avec vous sa science du cheveux brun ou vous préférez vous rendre chez le premier coiffeur venu ?
  2. Les adjectifs… puissants! Ah, revoilà les adjectifs… kesikeca encore ? Ce sont des sortes de mots tels ques « le meilleur », « le seul », « l’ultime », ou encore « en or ». Bien sûr, je n’ai pas envie de vous pousser à sur-vendre votre contenu, mas s’il est remarquable, dites-le bon sang !  Donner de l’autorité à vos avis et prises de positions me permettra à moi de me faire une opinion sur vous.  Si j’ai le choix entre 2 personnes, dont une très discrète et une qui me dit tous les jours qu’elle maîtrise son département « à la perfection », vers lequel vais-je me retourner lorsque j’embaucherai ?
  3. Utilisez l’actualité des mots.  Bon, je vous l’accorde, nous sommes içi à un haut niveau de perfectionnement et adapter son titre en fonction d’un jeu de mots et de l’actualité est d’un tout autre niveau. Cependant, c’est de la bombe !
  4. Des chiffres et encore des chiffres ! je ne devrais pas être là à vous rapeller la puissance des chiffres puisque c’est déjà bien présent sur Internet. Les gens aiment uantifier les choses qui les entourrent, les gens aiment les listes et aiment les exemples.  Pour cete raison, placez le plus souvent possible des chiffres dans vos titres.
[/accordion_item] [/accordion] [widgets area=wmcs-main-call-to-action /]



OK, et maintenant, que faisons-nous ?

DONNONS-nous le temps de faire connaissance avant d'agir :
Rejoignez les 12.000+ abonnés via : Email - LinkedIn* - Facebook* - Google +* - Twitter* (nouveau)


CONTINUONS la découverte avec un autre article: