Mois après mois, le nombre de données qui nous sont accessibles montrent que les responsables marketing n’ont pas de plan ou ne maîtrisent pas leurs chiffres.  La semaine dernière, une étude réalisée auprès de 40.000 marketers par KISSMetrics a une nouvelle fois démontré que 69% des sondés (28.000 personnes, excusez du peu..) n’ont aucune stratégie digitale écrite noir sur blanc pour leur organisation, et qu’ils n’en n’ont d’ailleurs pas l’obligation écrite noir sur blanc dans leur contrat de travail / de mission.  Waw, pourquoi ?

Lorsque McKinsey publie son étude sur le sujet, nous y apprenons que 8 top responsables du marketing sur 10 sont absolument convaincus de l’utilité d’une présence efficace sur le Net et pour leur entreprise.  De cette même étude, nous apprenons que les 2 moyens les plus utilisés sont toujours la ‘HomePage’ et les emailing.  Vous percevez, vous, un quelconque lien entre ces deux constats ? En plus de ceci, un responsable marketing sur 2 n’a défini pour son entreprise une politique de création de contenu (contenu qui sera lu par les prospects)… Et si le marketing manager ne le fait pas, qui va le faire dans l’entreprise ?

La conclusion de ces études ?  Les marketing managers actuels ont tendance (statistiquement) à rechercher une solution rapide, à mettre en place la dernière innovation, tactique ou idée.  Par contre, le temps de la réflexion stratégique manque cruellement. Nous le remarquons d’ailleurs tous les jours auprès de 8 clients sur 10. La réflexion stratégique, c’est bien lors du rendez-vous de vente.  Par contre, dès que nous travaillons pour une organisation, toute l’attention se porte très (trop) vite sur  « qu’est-ce qui est mis en place et pourquoi est-ce que ce n’est pas en ligne depuis hier ? »

Vous allez me dire que ce n’est ni de la faute, ni de la responsabilité du responsable marketing ? Pas si vite…

Même si vous êtes :

1. Déconnecté des objectifs commerciaux – ne fait pas de vous un inactif.  Les marketeurs ont aujourd’hui besoin de prendre leurs responsabilités à un niveau « senior executive ».  Le fait que le CEO ne comprenne pas les décisions marketing est une chose, leur en rejeter la responsabilité en est une autre.  Que savez-vous faire dans les 3 prochains mois pour devenir responsable de vos résultats ? Que savez-vous faire dans les 3 prochains mois pour être connecté à votre équipe commerciale ?

2. Distraits par les nouveautés et technologies – C’est bien simple, il y a a peu près une nouveauté incroyable tous les 3 mois et une nouvelle technique / un nouvel outil à essayer tous les mois.  Ces outils ont la faculté de pouvoir modifier vos business process en profondeur… et vous ne savez pas encore les maîtriser ? Dites-moi, cher marketing manager, un bon plan commercial commence par bien connaître son client ou par bien maîtriser Linkedin/Facebook ?  Qu’allez-vous entreprendre pour vous connecter d’abord à vos cibles avant de vous connecter à de nouveaux outils web ?  Qu’est-ce que ceci vous permettra ? 

3. En manque d’imagination ou manque de compétence ? Est-ce que le marketing est pour vous une manière de délivrer la promesse de votre entreprise, ou bien une manière de remonter l’information des clients auprès de votre entreprise ? En 2005, j’aurais compris la première réponse, mais plus aujourd’hui.  Comment seriez-vous aller chercher l’imagination de vos clients dans les 6 prochains mois ?  Comment réduire votre exposition technologique pour maîtriser les outils qui vous rapportent de la notoriété et des ventes ?

La bonne nouvelle, c’est que nous avons le choix. Nous avons le choix de remettre en question l’ensemble des éléments que nous croyions vrai hier et qui ne le sont plus aujourd’hui.  Croire que la homepage n’est plus vue que par 20% des visiteurs du site, croire qu’il nous faudra créer une page de vente par produit/solution vendue, croire que c’est tout aussi guai de mesurer ces actions marketing que de les gérer, croire que nous ne connaissons plus correctement ce client qui a tant changé ses habitudes depuis 5 ans et qu’il faudra aller lui redemander ce qu’il apprécie dans nos produits, ….

En modifiant les croyances que nous avons aujourd’hui sur nos actions marketing, nous nous donnons une chance d’atteindre les objectif que nous nous fixons en début d’année.  Et vous, quelles sont les croyances marketing qui vous empêchent aujourd’hui d’atteindre vos objectifs ?  Que souhaitez-vous modifier d’ici 2014 ?

[widgets area=wmcs-main-call-to-action /]



OK, et maintenant, que faisons-nous ?

DONNONS-nous le temps de faire connaissance avant d'agir :
Rejoignez les 12.000+ abonnés via : Email - LinkedIn* - Facebook* - Google +* - Twitter* (nouveau)


CONTINUONS la découverte avec un autre article: