Référencement: Google met à jour son algoritme de rechercheLe référencement est au cœur de la stratégie Internet. Pour obtenir un bon référencement de son site web, il faut pouvoir fournir un contenu de qualité et donc optimiser ses pages. La preuve avec  le nouvel algorithme lancé par Google visant à pénaliser les contenus à « faible valeur ajoutée » et coupant l’herbe sous le pied des « fermes de contenu ».

Les fermes de contenus sont des sites Internet qui créent des sujets ou articles en fonction des requêtes faites sur le Web par les internautes. Elles publient des articles conçus pour les moteurs, en lien avec les requêtes les plus populaires d’Internet pour maximiser leur taux de visites ainsi que les recettes publicitaires.

Le développement de ces fermes de contenus et des sites présentant un contenu de faible qualité a poussé la firme Google à apporté quelques modifications significatives à son algorithme de recherche (un algorithme est une suite d’instructions qui, une fois exécutée correctement, amène à un résultat donné).

C’est dans un billet posté sur le blog de Google que Matt Cutts et Amit Singhal, les deux responsables du moteur de recherche, ont annoncé cette mise à jour. L’objectif est de viser une meilleure valorisation des sites web qui publient des contenus informatifs de qualité et plus originaux, et en même temps de déclasser du référencement de sites Internet, dans le moteur de recherche, les sites à faible valeur ajoutée.

Ces sites considérés par Google comme étant de faible qualité verront donc leur référencement se dégrader. A l’opposé, les sites web fournissant un contenu de bonne qualité (recherches, enquêtes, analyses, etc.) bénéficieront d’un bonus de référencement. Pour justifier cette action, Google déclare:

« Nous avons la responsabilité d’encourager un écosystème sain sur le Web. Par conséquent, il est important pour les sites de qualité d’être récompensés, et c’est exactement ce que cette modification apporte »

Selon la firme, l’amélioration de l’algorithmique impacterait de manière « significative » 11,8% de leurs requêtes. On peut tout de même se demander comment la qualité des sites est évaluée au niveau algorithmique par Google… Aucune réponse n’a encore été apportée cette question.

La firme de Mountain View a également annoncé l’arrivée d’une extension pour  le navigateur Google Chrome appelée Personnal Blocklist. Cette fonctionnalité permet aux internautes de bloquer certains sites des résultats de leurs recherches sur Google en les plaçant sur une « blacklist ».

Pour le moment, le « nouvel » algorithme n’est disponible que sur la version américaine: Google.com. La mise à jour pour les versions locales du moteur (Google.fr, Google.be, etc.) se fera progressivement.

Une évolution à suivre de près…

[widgets area=wmcs-main-call-to-action /]



OK, et maintenant, que faisons-nous ?

DONNONS-nous le temps de faire connaissance avant d'agir :
Rejoignez les 12.000+ abonnés via : Email - LinkedIn* - Facebook* - Google +* - Twitter* (nouveau)


CONTINUONS la découverte avec un autre article: