Pas plus tard qu’aujourd’hui, il m’est arrivé une mésavanture avec un prospect qui m’indique que mon prochain séminaire est trop cher. Je lui demande « comparé à quoi? » Et il me répond « comparé aux autres que j’ai déjà suivis ».

Je cherche alors à savoir à quels séminaires mon interlocuteur fait référence et je lui demande s’ils sont exactement comme les miens : « Pas vraiment » me répond-t-il.

« Voilà qui est intéressant! Imaginez qu’à la fin de mon séminaire vous trouviez qu’il vous a apporté au moins ce qu’il vous a coûté ? »

Mon prospect marque une pause et me dit: « je crois que je penserais cela si mes abonnés à ma newsletter ouvraient plus souvent mes emails ».

« Et que puis-je faire de particulier pour vous aider à atteindre ce résultat? »

« Je pense que vous devriez m’expliquer pourquoi les abonnés ouvrent ou n’ouvrent pas tel email et surtout m’apprendre quand est-ce que je dois envoyer ces emails? 1 fois par mois ? »

« En vous apportant les réponses à ces questions, vous n’aurez plus l’impression de perdre votre temps ? »

« Oui, tout à fait. »

Qu’avons-nous tous à apprendre de cette situation?

  • Sommes-nous passés d’une discussion en mots vagues à des descriptions précises pour le prospect ?

Pour chaque communication que nous effectuons, sur n’importe quel média, entrainons-nous à être le plus précis possible. Les faits et les détails sont les clés à emprunter pour créer plus d’entente et plus de collaboration.

Bertrand – Learn. Give. Now.

 





OK, et maintenant, que faisons-nous ?

DONNONS-nous le temps de faire connaissance avant d'agir :
Rejoignez les 12.000+ abonnés via : Email - LinkedIn* - Facebook* - Google +* - Twitter* (nouveau)


CONTINUONS la découverte avec un autre article: